Zoom sur…le GEM l’Eclaircie à Fontenay aux Roses (92260)

Nous commençons notre série « Zoom sur un Gem » par le Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) l’Eclaircie, à Fontenay aux Roses dans les Hauts-de-Seine (92). Ce GEM abrite le siège social du CNIGEM, incontournable…

Situé en face d’une petite supérette (qui ferme tard… pratique !), le Gem l’Eclaircie loue des locaux d’environ 150m2 comportant une grande pièce de 50 m2 et six pièces attenantes servant pour les activités et tâches administratives.

L’entrée du GEM L’Eclaircie

Je suis reçu par François Bourges, président du Gem (et président du CNIGEM), qui m’invite à nous entretenir en présence des adhérents et de l’animatrice.
Assis dans des fauteuils (très confortables…), tasses de café ou de thé à proximité, nous commençons l’entretien.
Sont présents :
François (président du GEM) Christine (secrétaire-adjointe), Marie-Véronique (animatrice – ex-vice présidente du GEM), Grégory et Fabien (adhérents) et Xavier (nouveau venu, en contrat visiteur). D’autres personnes nous écoutent en faisant des travaux de couture derrière nous…

Couture derrière nous

François, président du GEM :
“Le Gem L’Eclaircie a été créé en 2008 par Vivre, une association d’environ 250 salariés gérant un Samsah, des SAVS, un Esat, un CHRS, une résidence, et beaucoup d’autres structures, dont trois Gem. Vivre, parrain et gestionnaire, a détaché un coordinateur pour la création des GEM.

En 2009, quand je suis arrivé au GEM l’Eclaircie, le parrain et gestionnaire, Vivre, gérait complétement le GEM. Pourtant, l’association d’usagers existait déjà. Pour avoir 5€ afin d’acheter du café, il fallait se battre pour cela ! Nous étions alors dans un autre local, à Issy-les-Moulinaux. Après avoir été élu Président du Gem, j’ai obtenu la « régie » des dépenses quotidiennes, soit 300€ par mois, pour les activités, goûters, repas, cafés et autres « petites » dépenses.

Nous avons déménagé en 2014, toujours sous la « tutelle » de Vivre. Et puis, est arrivé le nouveau cahier des charges du 18 mars 2016 obligeant la séparation de la fonction de parrain et de gestionnaire.

Et là, Bingo !! nous avons demandé à faire appliquer la circulaire pour reprendre la gestion complète du Gem en collaboration avec un cabinet d’expert comptable, mais en gardant Vivre comme parrain. Dorénavant, c’est nous qui gérons le GEM !

Depuis, nous avons beaucoup travaillé : ré-écriture de la convention de parrainage avec Vivre et de la convention avec l’ARS, liens de partenariats et modification des statuts. Tout a été voté en assemblée générale. A ce jour, nous gérons complétement notre budget de 110 000 € octroyé par l’ARS et le Département. Cela a demandé du travail, mais nous y sommes arrivés !!!

Notre animatrice, Marie Véronique, est une ancienne usagère et vice-Présidente.

Cela fait environ un an et demi que nous fonctionnons comme cela et pour l’instant, cela se passe bien. Avant, afin d’avoir du matériel pour une activité, il fallait faire 6 mois de paperasses pour l’obtenir ! Le gestionnaire n’était pas présent au quotidien, et c’était souvent compliqué de fonctionner. L’animateur de l’époque était salarié du gestionnaire, maintenant c’est le GEM qui emploie l’animatrice.”

Chouette, le tableau !

Christine, secrétaire-adjointe du GEM :
“Le gestionnaire-parrain a fait son travail, mais, selon moi, il voulait trop garder la main mise sur les Gem qu’ils géraient, nous sommes des personnes atteintes de troubles psychiques, que je qualifierais plutôt de handicap invisible. Nous sommes malgré tout capables de nous gérer nous-mêmes et nous le prouvons à travers le GEM. L’ARS montre de l’intérêt pour notre travail, elle va bientôt nous rendre visite.”

François :
“A travers le CNIGEM et les formations mises en place, on se rend compte qu’il y a beaucoup de travail à faire dans le respect du nouveau cahier des charges du 18 mars 2016 . Beaucoup de structures ne sont pas autonomes.”

Depuis que nous sommes passés en autonomie, une convention pluri-annuelle a été signée avec l’ARS, augmentant notre dotation annuelle.

Nous avions un problème de trésorerie, pas assez de fonds pour commencer l’année, car nous recevions la subvention annuelle en octobre de l’année en cours. L’ARS a décidé d’avancer la date de versement. Nous avons également obtenu de leur part pour l’année prochaine un versement mensuel de la dotation. Ainsi, nous n’aurons plus de problèmes de trésorerie. Une belle avancée !

Notre fonctionnement :
Un conseil d’administration de 13 membres composé exclusivement d’adhérents.
Le C.A se réunit tous les 3 mois, le bureau tous les mois, nous organisons une assemblée générale par an.”

Christine :
“Toutes les semaines, les personnes présentes se réunissent pour échanger sur les projets en cours. Nous pouvons l’écrire également sur un cahier si nous avons des difficultés à l’exprimer en public.
Nous programmons des sorties par exemple, à plusieurs, c’est plus sympa. Nous le marquons sur le tableau et les personnes s’inscrivent à la sortie.
Tous les dimanches, c’est sortie au cinéma ou dans des musées à Paris. Nous nous donnons rendez-vous au GEM ou directement sur le lieu de la sortie. Dernièrement, nous sommes allés au théâtre, cela faisait 15 ans que je n’avais pas été au théâtre, et 8 ans dans un cinéma…

Nous travaillons en collaboration avec Culture du cœur, association dont nous hébergeons un relais local (Culture du cœur Haut-de-Seine).
La dynamique est bonne, les gens se bougent !”

François :
“Nous recevons une subvention de 1 000€ de la CPAM, permettant la gratuité pour nos sorties et levant ainsi les freins à l’isolement.
Toute la gestion humaine et la sécurité sont gérées par le bureau et moi-même. Je suis présent tous le jours au Gem de 10h à 17h30 sauf le mardi, mais cela m’arrive de partir un peu plus tôt…
Ce système nécessite une présence importante des membres pour que cela fonctionne.”

Christine :
“Si l’animatrice est en congé par exemple, c’est nous qui assurons l’ouverture du Gem, on s’appelle entre membres du bureau pour savoir qui peut le faire, nous sommes 8 à avoir les clefs du GEM.”

Trouvez le petit chien !

François :
“Les situations de crises sont gérées par nous-même. Si c’est grave, une personne qui s’énerve, qui veut tous casser par exemple, elle est entretenue par le président et l’animatrice pour réguler.

Pour les nouveaux arrivants, nous prenons souvent rendez-vous par téléphone. Si cela lui convient, nous signons un contrat visiteur de 2 mois. Au bout de 2 mois, nous décidons de manière informelle la conversion en adhésion si tout ce passe bien. Il est très rare que des personnes ne deviennent pas adhérentes. A ce jour, nous avons exclu une personne pour son comportement déplacé….

(Ndlr : Nous marquons une pause, un petit chien aboie à côté de moi…)

Palavas-les-Flots, Argelès, Dieppe, nous avons fait plein de voyages, sans animateurs, qu’avec des adhérents. Nous faisons les réservations, les dossiers de chèques vacances, etc… La participation est de 150€, pour une semaine de vacances, c’est vraiment peu… beaucoup ne partent jamais en vacances…

Nous avons des projets d’aménagement de locaux, de nouvelles activités, il y a de la vie !”

Marie-Véronique, animatrice à son nouveau poste de Travail

Marie-Véronique, Animatrice du GEM :
“Je prends mes fonctions aujourd’hui ! C’est tout nouveau ! Je cherchais du travail, et quand l’offre d’emploi est apparue, j’ai postulé.
Mais j’ai une expérience de deux ans au GEM. J’ai été adhérente, puis vice-présidente du GEM. Mes tâches sont réparties entre le matin pour des fonctions administratives, et l’après-midi pour être le plus possible en contact des adhérents, en animant des activités et diffusant des informations. Tous les adhérents du GEM doivent connaître les nouvelles que nous recevons.
J’ai un master de communication de l’école des mines d’Alès, avec une longue expérience au sein de la Cogema, du CEA et d’Areva (nucléaire).
Nous avons décidé de nous investir plus dans les partenariats, notamment au conseil local de santé mentale de Fontenay-aux-Roses mais aussi avec l’hôpital psychiatrique de Clamart et les autres Gem environnants.”

Mais le soir arrive, le GEM va fermer…. Marie-Véronique demande à François d’arriver plus tard demain matin, elle a fait beaucoup d’heures aujourd’hui…

Tout le monde se dit au revoir, à demain peut-être…. sûrement….

Quelques Chiffres :

• Date de Création : 2008
• Parrain : Vivre
• Nombre d’adhérents 2017 : 50
• Fréquentation journalière : 15
• Nombre de salariés en ETP (équivalent temps plein) : 1
• Budget annuel : 110 000€
• Nombre d’intervenants externes : 4
• Financement : ARS, Département, CPAM
• Cabinet comptable externe : oui
• Nombre de personnes au C.A. : 13 (tous adhérents)
• Surface du local : 150 m2

 

GEM l’Eclaircie148 rue Boucicaut – 92260 Fontenay-aux-Roses
Bus 394 arrêt Sablons, 194 arrêt Plateau
Bus 162, 195 arrêt Pierrelais-Fontenay

Contact : lien

A bientôt pour découvrir un autre GEM ! Le vôtre ?


 

Photo François Bourges
François Bourges à son poste

François Bourges, Président du CNIGEM

A l’occasion de mon reportage au GEM l’Eclaircie, François ayant été récemment élu président du CNIGEM, il m’a paru opportun de recueillir son témoignage:

Arrivé au GEM l’Eclaircie en 2009 via une affichette vue dans un CATTP, j’ai accédé à la présidence du GEM en 2010. J’ai effectué un passage éclair au C.A. de Vivre, notre parrain.

Lors de l’assemblée générale du CNIGEM de 2012, j’ai été élu à son conseil d’administration. Au premier C.A. suivant, j’ai été élu trésorier !… et reconduit à chaque fois.

En septembre dernier, François Walch, démissionnaire de son poste au GEM Phoenix à Saint Jean-de-Luz, ne pouvait donc plus être président du CNIGEM. J’ai été élu à l’unanimité président.

L’expérience que nous avons vécu au sein du GEM l’Eclaircie doit être un exemple à développer au sein des autres GEM. Au CNIGEM, à travers les formations mises en place, nous essayons de communiquer le respect du dernier cahier des charges pour que les GEM soient plus acteurs de leurs destinées et moins dépendants de leur parrain ou gestionnaire.

Quand des GEM rencontrent des difficultés, nous les aidons à mieux résoudre leurs problèmes à travers notre réseau national. C’est plus aisé, car tous les membres fondateurs « historiques »  des Groupes d’Entraide Mutuellle siègent au CNIGEM : La FNAPSY, L’UNAFAM et Santé Mentale France (ex. Croix Marines). Nous représentons tous les acteurs des GEM (usagers, bénévoles, salariés, parrain, etc…)

Le CNIGEM est une belle réussite du regroupement de toutes les sensibilités œuvrant pour les GEM, mais il reste beaucoup de travail à faire ! Le CNIGEM, c’est le GEM des GEM nous à redit Mme Montchamps, Présidente de la CNSA, lors de notre journée du 10 avril 2018…. Mais le CNIGEM a très peu de moyens pour fonctionner… à peine 10% du budget d’un GEM….!  C’est très préoccupant, au regard des actions que nous menons….

Merci François pour ton implication.

(Reportage réalisé par le webmaster du CNIGEM – Octobre 2018 – Crédit photos CNIGEM)

 

Zoom sur…le GEM l’Eclaircie à Fontenay aux Roses (92260)

Laisser un commentaire

Fermer le menu