Journée Nationale de tous les GEM, au deuxième semestre 2020

> Que diriez-vous de profiter de votre temps « libre » pour aller farfouiller dans vos plus beaux souvenirs en répondant à ces deux questions :


> Et vous, que faisiez-vous dans votre GEM avant le confinement ?

> Et maintenant que faites-vous avec votre GEM ?

 

Précédent
Suivant

de Chateau-Gontier en Mayenne (53) :

Avant le confinement :

  • soirées chants
  • repas à thème
  • jeux de société ou cartes
  • ping-pong
  • Art plastique
  • préparation SISM

Pendant le confinement :

  • réception du journal créer par l’animateur et alimenté par les adhérents (PJ) :  envoi idées, photos, poème : télécharger le Gem’A’Dom
  • peinture tableau pour participation exposition future du Coservatoire arts platiques et la musique en dessin (diaporama)
  • photos « de ma fenêtre » organisé par certaines mairies

confinés mais re-liés…

Les adhérents du GEM Janus34 subissent déjà en temps ordinaire l’isolement social au quotidien et le GEM constitue, pour beaucoup d’entre eux, un des rares, voir le seul lieu de rencontre, un point d’ancrage pour rompre cet isolement.
Le confinement, qui rend l’accueil physique impossible, est d’autant plus durement vécu et maintenir le lien – même à distance- d’autant plus important… Alors à Janus34 nous avons proposés à nos adhérents quelques moyens de garder le contact

Faciliter la communication entre adhérents : Du côté des adhérents, dès l’annonce de fermeture du GEM, des initiatives ont émergé, des liens de solidarité activés : l’un a créé un groupe Facebook, un autre un groupe WhatsApp pour se donner des nouvelles, papoter, partager des idées. Ceux et celles qui n’ont pas accès aux réseaux sociaux, ne furent pas non plus oubliés. Plusieurs adhérents se sont proposés de les appeler. Ces initiatives sont relayées par l’équipe et une aide est proposée aux adhérents qui rencontrent des difficultés techniques par un adhérent et l’équipe. En effet, durant cette période de confinement, la nécessité de mettre en place des actions contre la fracture numérique apparaît comme une urgence.

Rester à l’écoute des adhérents : Dès le lundi 16 mars, l’équipe, constituée de trois animateurs, a mis en place une permanence téléphonique, du lundi au samedi de 13h à 16h. Les appels vers le GEM sont directement transférés vers le téléphone d’un des animateurs. L’équipe est également joignable par mail à travers la messagerie de l’association aux horaires d’ouverture habituels du GEM (de 13h à 19h). À Janus, il est institué depuis des années d’appeler les adhérents dont on n’a pas de nouvelles depuis un mois, ce qu’on appelle « La veille de l’humeur ». Cette veille se poursuit avec un intervalle plus rapproché : les animateurs appellent les adhérents dont on n’a pas de nouvelles ou qui sont particulièrement en difficulté. L’équipe a constaté que cette disponibilité des animateurs est vraiment un élément rassurant pour les adhérents et permet une certaine continuité du GEM.

Proposer des activités collectives à distance : La boîte mail de l’association nous permet également de proposer des activités collectives, de quoi rythmer les journées, partager les initiatives solidaires qui essaiment un peu partout, relayer les idées des adhérents par envoi collectif.
Ainsi, il a été proposé aux adhérents de tenir un « journal de confinement», chacun envoyant ses textes par mail, ceux-ci sont rassemblés et diffusés aux adhérents chaque lundi comme un journal hebdomadaire. Il permet de « digérer », de se distancier de cette situation inédite et très difficile pour beaucoup, d’exprimer et de partager ce qu’on traverse et d’en garder une trace qui pourra donner lieu, plus tard, à des lectures collectives.

Faciliter le partage : les adhérents de Janus se montrent plein de ressources : les idées fusent et chacun garde ainsi un lien avec le groupe à travers l’écriture, la musique, les films, les idées de création plastique, etc. -des objets culturels et artistiques qui atténuent la sensation de l’isolement. Ces nombreuses propositions de partage arrivent sur la boite mail de Janus34 pour être relayées à l’ensemble des adhérents.
Une adhérente a partagé avec nous ses vidéos pour pratiquer le Chi-Qong, une autre des films sur la danse contemporaine… L’atelier « écoute musicale » se poursuit également sous un nouveau format : chaque jour, les morceaux choisis par les adhérents sont relayés à l’ensemble des adhérents. L’atelier « le Tour de la Question », où il s’agit de construire collectivement une réflexion philosophique autour d’un objet (photographié et envoyé par mail) a redémarré.

Se réunir malgré tout ! Nous avons découvert la plateforme de visioconférence Zoom grâce à l’offre par un psychologue de séances gratuites quotidiennes de méditation pleine conscience.
Nous avons adopté l’outil et lundi 30 mars, un premier atelier d’écriture en visioconférence a eu lieu. Cette toute nouvelle modalité d’animation nécessitera sans doute quelques ajustements mais les sept adhérents participants ont tous exprimé leur plaisir de se retrouver et d’échanger, d’écrire ensemble, même à travers un écran. Le temps du confinement, l’atelier se poursuivra donc à distance. Nous prévoyons également d’organiser une réunion d’adhérents très prochainement une fois que les adhérents seront « rodés » à cet outil numérique.

Note rédigée par l’équipe d’animation de Janus34.
Montpellier le 1er avril 2020

tente de garder le lien

Malgré le confinement, le GEM Arrimage tente de garder le lien, d’éviter l’isolement des adhérents, et de permettre l’auto-gestion de l’association. Chose difficile quand la mission première d’un Groupe d’Entraide Mutuelle s’en trouve chamboulé, où le contact est déconseillé et le numérique pas si simple pour tout le monde… Alors, certains adhérents et animatrice ont contribué à la réalisation du journal du GEM : le Courant d’R. C’est donc un numéro spécial que nous avons le plaisir de vous partager.

Vous le trouverez en Pièce jointe en PDF ou sur ce lien Calaméo que voici :

https://fr.calameo.com/read/006224762ee7c52eced4a