CNIGEM - Collectif National Inter GEM (Groupe d'Entraide Mutuelle)

Faut-il un pass sanitaire dans les GEM ? [mis à jour]

Pass sanitaire et vaccinations, d’abord, en parler ensemble !

Toutes les réactions ou commentaires n’engagent pas le CNIGEM mais les personnes qui réagissent… il est important pour chacun de s’exprimer.

Cette crise Covid qui dure pose bien des questions, à nous tous, au-delà de nos associations/GEM, notamment sur les meilleures manières de nous en sortir !
Les GEM ont, bien entendu, leur mot à dire et, certainement, des solutions à proposer dans le cadre des principes de l’entraide mutuelle et la participation sociale !
 
Le CNIGEM ne donne jamais de directives, conformément au principe qui consiste à favoriser l’autonomie des GEM en tant qu’associations et à préserver la liberté de chacun. Nous ne saurons trop conseiller, cependant, d’organiser au sein de chaque GEM des groupes de discussion pour que chacun puisse s’exprimer librement et entendre les arguments, que ceux-ci aillent dans le sens qu’il souhaite ou que ceux-ci soient en contradiction avec sa position. On peut aussi, à plusieurs, collectés toutes les informations disponibles auprès des ARS, des municipalités et autres partenaires, voir les textes et règlements en cherchant dans la presse, les médias, sur le Net… en gardant bien entendu un regard critique sur ce que l’on peut entendre ou lire.
Nous rappelons qu’il n’est interdit à personne de changer d’avis (tout le monde peut se tromper !) et qu’une des modalités possible pour décider au sein de l’association/GEM est le vote de « conduites à tenir » et le respect de la majorité exprimée.
 

> La vaccination <

La situation de nos amis des Antilles est très grave et doit faire sérieusement réfléchir sur la protection vaccinale gratuite. Les salariés des GEM ne sont pas officiellement cités dans la loi. La question se pose néanmoins à eux-mêmes si les GEM ne sont pas des établissements sanitaires ni médicosociaux. Ils accueillent, quelquefois dans des lieux « restreints », du public avec certaines personnes particulièrement vulnérables.

 
Concernant les adhérents et membres l’acceptation ou non de se faire vacciner est aussi de leur responsabilité. Il peut exister des contre-indications médicales! Pour ces personnes et toutes celles qui ne souhaitent pas s’associer aux décisions générales du GEM, il faut alors déterminer quelles seront les propositions et modalités à suivre pour garantir l’égalité des droits et l’égalité des chances, comme le dit la loi fondatrice des GEM (11 février 2005).
 

> Le pass sanitaire <

 
La loi promulguée le 5 aout 2021 est valable jusqu’au 15 novembre 2021. Elle confirme l’utilisation du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certains professionnels. Le pass sanitaire est nécessaire pour l’accès à de nombreux lieux de soins et de vie sociale. 
Le Conseil constitutionnel a validé la loi (sauf deux points) : En pleine nouvelle vague de l’épidémie de Covid-19 et en tentant d’établir une « conciliation équilibrée » entre les exigences de protection de la santé et des libertés individuelles, le Conseil constitutionnel a précisé que les contrôles du pass sanitaire devront se fonder sur des critères excluant toute discrimination.
 
Certains GEM ont déjà longuement discuté et adopté des positions, merci de nous les transmettre pour qu’on les publie sur le site et que d’autres puissent à leur tour en débattre, aujourd’hui, l’Entraide Mutuelle est primordiale !! 
Les gestes barrières ne sont pas encore en voie d’extinction : bien rappeler qu’une personne, vaccinée ou non, qui présente des symptômes même légers, doit rester chez elles, se tester pour savoir de quoi il s’agit, s’isoler et se soigner. Prévenir le GEM peut être, dans ce cas, un geste citoyen !
 
N’hésitez pas à réagir dans les commentaires en bas de page !
 
⇒ Plus d’informations sur le Covid-19 et le pass sanitaire, consulter également notre page : Covid-19 ressources pour les gem
 

 

[Mise à jour] : suite à cette article, quelques pistes et réactions arrivent :

ARS Bretagne :

Bonjour,

La loi relative à la gestion de crise sanitaire et son décret d’application fixant les modalités de l’obligation vaccinale et du passe sanitaire ont été adoptés les 5 et 7 août derniers et sont entrés en vigueur le 9 août 2021.

A la lecture de ces textes, il ressort que les Groupes d’entraide mutuelle ne font pas partie des établissements soumis à l’obligation vaccinale et au passe sanitaire pour leur fréquentation. La vaccination est cependant vivement recommandée pour tous et doit être particulièrement encouragée pour les personnes fréquentant les GEM (salariés ou usagers) car elle est la meilleure protection contre le virus de la COVID. Des créneaux de vaccination sont actuellement accessibles sur les lieux de résidence, comme sur les lieux de vacances.

Les salariés ne sont pas soumis légalement à l’obligation vaccinale au titre de leur activité au sein du GEM mais il est rappelé que le passe sanitaire est obligatoire pour l’accès à tous les établissements visés par la loi et notamment dans les établissements et services sanitaires et médico-sociaux, en cas d’activité partagée.

Par ailleurs, si les notions de jauge de fréquentation ne sont plus d’actualité, l’ensemble des gestes barrières doivent continuer à être respectés par toutes les personnes fréquentant le GEM :

  • La ventilation et aération régulières des locaux,
  • L’hygiène des mains,
  • Le port du masque en intérieur, chirurgical ou grand public,
  • Le port du masque en extérieur n’est plus obligatoire mais recommandé en cas de situations à risque plus élevé de contamination et en fonction des mesures locales,
  • Et la distanciation physique.

Ces gestes barrières doivent être régulièrement rappelés aux usagers et affichés dans les locaux du GEM.

Les autres mesures de précaution standard de prévention du risque infectieux sont également importantes, notamment le nettoyage des surfaces utilisées.

Nous sommes pleinement conscients de votre engagement pour préserver à la fois la santé et les droits des usagers et je vous remercie pour votre implication dans l’accompagnement des personnes que vous accueillez.

Cordialement

 

 
« Au Gem Alter Egaux toutes les personnes qui y viennent sont systématiquement contrôler à la température… et nous n’acceptons pas les personnes qui n’ont pas un pass sanitaire lors de nos sorties hors du GEM… »
 
Myriam GUIMARD, Témoignage de la présidente de GEM La Vie (Ploërmel 56) (commentaire sous l’article)
 
Anne-Sophie PESEZ, Témoignage du fonctionnement de GEM La Vie (Ploërmel 56) (commentaire sous l’article)

NEWSLETTER

Lettre de 
Diffusion

Abonnez-vous à la lettre d’information du CNIGEM et restez informé des dernières activités et initiatives de notre communauté.

Votre abonnement n'a pas pu être enregistré. Veuillez réessayer.
Merci pour votre abonnement,.
Retour en haut