24-04-2020 : De chez soi jusqu’au GEM : une stratégie de déconfinement progressive avec l’égalité des chances pour tous les acteurs des GEM

Le 22 avril 2020, le Comité National de Suivi des GEM, a échangé sur les demandes et attentes de ses membres-représentants afin de contribuer à mettre en place un plan de déconfinement pour les GEM.

1 – Toujours confinés, le point de vue des ARS 

Les « représentants GEM » des ARS, réunis la semaine dernière ont rapporté :

  • Une veille attentive pour et par tous les acteurs des GEM s’est mise en place (nous espérons que ça a bien été le cas pour tous et partout, sinon dites-nous !).
  • De nombreuses solidarités, coopérations, mutualisations au sein des GEM et avec certains partenaires (autres GEM mais aussi SAVS, SAMSAH, CMP, Ville, CLSM…).
  • Des déroulements différents selon que les GEM sont autonomes, ou soutenus par un organisme gestionnaire (avec des nuances entre les petites asso et les grosses associations gestionnaires  qui peuvent avoir de nombreux GEM en gestion !).

Le point de vue du CNIGEM : Tout n’est pas blanc ou noir, mais, viendra le temps de tirer les leçons de ce qui s’est passé… Le Comité de Suivi s’y engage et ce sera fait en lien étroit avec les ARS.

2 – Déconfinons avec justesse, précaution et en respectant le temps nécessaire à chacun 

La réouverture des locaux des GEM doit se faire dans les meilleures conditions possibles de sécurité pour tout le monde. Nous avons donc insisté sur la nécessité :

  • De co-construire les solutions, de mettre en commun nos idées
  • D’associer les GEM aux décisions qui les concernent, grâce à leurs instances (bureau, CA, collèges d’administrateurs) et avec les salariés, parrains, bénévoles afin qu’on ne décide plus sans eux, comme cela a pu être le cas au début du confinement
  • D’avoir une feuille de route avec des modalités de déconfinement très claires, au plus près des réalités et nécessités de terrain
  • D’ouvrir en ayant tout le matériel indispensable à la sécurité de tous (adhérents, salariés, bénévoles…). (masques, gel hydro-alcoolique, thermomètre…)
  • Des masques distribués en priorité aux GEM et gratuitement !

3 – Notre objectif premier 

  • Faire reconnaître la spécificité des GEM dans les « préoccupations des décideurs » :
    Les GEM sont des associations particulières. Cette période démontre qu’ils ont des missions qui dépassent largement le cadre social et a atteigne une dimension humanitaire. Ils ne sont pas des lieux de soin ou d’accompagnement médicosocial, ni des associations de loisirs, ni culturelles, ni sportives, ni cafés, ni restaurants, ni médiathèques, ni clubs de rencontre… mais un peu tout cela à la fois, avec cette particularité qui est le souci permanent, grâce à l’entraide mutuelle, du rétablissement (autonomie et autodétermination) et de la participation citoyenne de tous.

4 – Nos premières pistes à affiner et nos interrogations à travailler

Organiser le retour au GEM pour les uns, et, dans le même temps, garder le contact avec ceux qui ne reviendront pas tout de suite…

  • Anticiper pour que, au GEM, tous les espaces et les temps de convivialité au quotidien soient « sécurisés »
  • Favoriser les activités de plein air ?
  • Accueillir de petits groupes de 2 à 3 personnes, à tour de rôle sur les temps d’ouverture ?
  • Ouvrir un jour sur deux ?
  • Ouvrir quelques heures dans la journée ?
  • Toutes vos idées sont les bienvenues…

5 – Faire avec nos forces et nos limites…

Nos forces

  • Nos GEM sont des espaces de libre expression, où la parole de chacun sera entendue
    • Par rapport à ce qu’il a vécu pendant le confinement
    • Pour recueillir et partager les envies, souhaits, craintes
  • L’importance du Groupe, dont on a tous été privé et qui repose sur tout le monde et sur chacun
  • l’Entraide Mutuelle, qui est l’attention à l’autre autant que l’attention à soi !
  • Nos limites
  • La fragilité qui nous caractérise et qui souvent se combine avec bien d’autres maladies ou handicaps
  • La difficulté de respecter ou faire respecter scrupuleusement les gestes barrières
  • Les locaux, bien souvent exigus, et la distanciation sociale d’au moins 1 mètre
  • L’accueil de nouveaux membres pourra difficilement se faire pendant le déconfinement
  • Les peurs et les craintes de certains avant leur retour dans les GEM « Psy » « TC » et « TSA »
  • Les GEM « TSA » étaient en cours d’ouverture et ont besoin de toute notre attention et notre soutien

A ce jour, voilà où nous en sommes ! Donc, nous attendons les annonces du Premier Ministre prévues le 3 mai et la prochaine réunion du Comité de Suivi des GEM le 6 mai… Le chemin vers nos GEM est encore long. Restons solidaires, motivés et continuons à travailler ensemble pour réussir la réouverture tant espérée !

  • Rappel à l’attention des salariés : vous pouvez encore vous inscrire, via le site, à la réunion en Visio du 28 avril. Elles se succèderont car il y a déjà beaucoup d’inscrits.
  • Nous proposerons une visioconférence spécifique pour les associations gestionnaires le (faites passer l’info auprès de vos responsables), la première semaine de mai. (le lundi 4 mai à 14 heures, inscription via la fiche contact sur le site).
  • Pour les administrateurs, les adhérents, les bénévoles… la visioconférence n’est (pour l’instant) pas forcément très adaptée, en raison du très grand nombre de personnes, le matériel et un co-accompagnement demandé durant ce temps d’échange… En attendant : N’hésitez pas à nous écrire par mail.

Restez chez vous et continuez à bien prendre soin de vous, de vos proches et de tous !

Paresse de qualité…

Petit échange téléphonique récent entre Cathy adhérente du GEM, et le parrain du GEM.

  • (Cathy) : Tu sais, confinée chez moi dans mon mini studio, je deviens paresseuse…
  • Ah ?
  • (Cathy) : Oui ! Mais comment te dire… Une paresse douce, de qualité… Je me fais plaisir !
  • Explique-moi, ça m’intéresse aussi…
  • (Cathy) : Voilà : Je porte mon attention sur les petits gestes, je goûte l’instant… Par exemple je me fais un rituel du thé : Je le prépare avec attention, je profite de la préparation et puis je m’installe et j’observe quelques minutes de silence. Je deviens consciente du moment et du simple plaisir que j’en retire. Et tu sais quoi ? J’ai moins d’angoisses et mes questions me trottent moins en tête…
  • Tu t’autorises, donc ?
  • (Cathy) : C’est cà : Je me donne ce droit à ce petit bonheur. Pareil quand je m’occupe des fleurs sur mon balcon, quand je sors mon chien… A chaque fois que je fais quelque chose, j’y rajoute une pincée de plaisir…. Et ça marche !
  • Génial !
  • (Cathy) : C’est mon chat qui m’a fait découvrir ça ! Quand je l’observe douillettement roulé en boule, quand il ronronne… je me rends compte qu’il profite totalement du présent, et il a raison ! Mon chat est un philosophe et un grand Maître !
  • J’ai une idée Cathy, Dans deux jours on se donne RDV vidéo sur Whatsapp, on se fait un rituel du thé à distance pour un petit moment de paresse consciente. Et on invitera d’autres adhérents du GEM : Tous paresseux !

Le CNIGEM, l’entraide de l’entraide, le 24 avril 2020.

24-04-2020 : De chez soi jusqu’au GEM : une stratégie de déconfinement progressive avec l’égalité des chances pour tous les acteurs des GEM

Cet article a 1 commentaire

  1. DELHAYE Jean Louis

    Durant ces temps incertains et mal préparés les infos du CNI GEM sont très utiles.

    Continuez à les diffuser et demandez un coup de main si nécessaire.

    Jean Louis DELHAYE GEM La Détente 59400 CAMBRAI

Laisser un commentaire