22-12-2020 : Serrons-nous les coudes !

Cette lettre s’adresse à toute personne intéressée par la vie des GEM. Merci de la faire circuler autour de vous !

« La meilleure façon de produire l’avenir est de le créer » Abraham Lincoln.

« Serrons-nous les coudes ! »

On ne se sert plus la main pour dire bonjour mais on « check » les coudes… ou les pieds ! Il existe aussi d’autres petits rituels (révérence, danse, signe de tête, claquements de doigts…) pour remplacer cette marque de convivialité du salut amical.
Se serrer les coudes, c’est aussi une expression qui signifie : s’entraider, se soutenir ; rester ensemble ; être solidaires ; faire front commun…

Le « desserrage » progressif des mesures de précautions le 15 décembre 2020 est une bouffée d’oxygène salutaire mais restons vigilants !

Les gestes barrières (masques et visières, lavages des mains, solutions et gels hydro-alcooliques, aération des pièces… ) sont encore nécessaires, au moins jusqu’au 15 janvier !

> Retour à la liberté « surveillée » :

Dans la journée l’attestation de déplacement n’est plus obligatoire mais elle est nécessaire si l’on doit sortir pendant le couvre-feu entre 20h et 6h du matin.
Les sorties qui restent autorisées la nuit : accès au travail et aux soins, les déplacements pour motif familial impérieux, les sorties des animaux de compagnie. On attend les nouvelles attestations pour les déplacements la nuit !
Seul exception au couvre-feu, le soir du 24 décembre pour Noël !

Le CNIGEM continue à soutenir les déplacements des acteurs des GEM, en particulier pour la raison d’accès à la chaleur humaine, vitale pour certains : continuer à parler à quelqu’un, voir du monde, obtenir les petites choses simples pour pouvoir passer une bonne journée.
Il y a des personnes qui sont, dans les circonstances de la Covid 19, encore plus isolées, et cela n’est pas de leur fait, n’est pas choisi !
Il faut donc qu’il y ait dans la liste des déplacements une ligne qui le permettrait.
D’autre part, il faut pouvoir se déplacer sans crainte et disposer de justificatifs simples, accessibles et non stigmatisant. (Voir les comptes rendus cités ci-après).
Des GEM ont pris l’initiative de contacter les forces de l’ordre locales, police ou gendarmerie avec succès car ils ont trouvé dans les commissariats, le plus souvent, une attention bienveillante.

> Noël au balcon ?

Le réveillon de Noël est possible pas celui de la Saint Sylvestre !

Les sorties de nuit sont, sans doute, moins « nécessaires » pour les acteurs des GEM, reste les réveillons !
On peut tout de même sortir un animal de compagnie.

Tous le monde n’est pas forcément intéressé par les fêtes, spécifiquement quand il s’agit de fêtes de famille. Quand on est éloigné des siens, voire quand on est sans famille ou bien encore quand on a vécu des fêtes, dans le passé, qui ont laissé des souvenirs pénibles, on peut avoir perdu le goût de la fête familiale !
Mais la fête peut se faire entre amis, entre proches, ceux du cœur et que l’on a choisi. Restez en petit comité !

Les sorties culturelles ne sont toujours pas autorisées, les sorties « cultuelles » (les messes n’auront pas lieu à minuit !) sont encadrées…

N’oubliez pas, pour vous, pour ceux que vous aimez et pour tous les autres (même ceux que vous n’aimez pas) les précautions indispensables : ne pas contaminer ni être contaminé, stopper la circulation du virus, éviter une troisième vague !

Passez une bonne fin d’année, nous nous retrouverons l’année prochaine ensemble pour faire valoir et amplifier nos envies et nos pratiques d’entraide mutuelle, de solidarité.
Pour nous la devise républicaine « liberté, égalité, fraternité » n’est pas qu’un slogan ce sont autant d’objectifs à faire reconnaître et appliquer !

> Actualités des GEM :

Nous attendons le compte-rendu de la rencontre du comité pour le suivi des GEM édité par la CNSA mais voici le compte-rendu de la réunion des GEM Ile de France avec l’ARS.
Nous rappelons que les réunions avec la CNSA pour le suivi des GEM sont pendant cette période ouvertes à des participants qui n’y siègent pas officiellement mais dont le témoignage vient contribuer aux réflexions…

> Informations :

Le dernier rapport du Comité interministériel du Handicap ne mentionne pas les GEM !

L’organisation de notre rencontre avec Madame Cluzel, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, pour échanger avec elle à propos des GEM est toujours en cours. Cela devait se faire en novembre mais, malheureusement, nos interlocuteurs au ministère ont changé. Il faut qu’on reprenne la discussion avec les nouvelles personnes (planning, protocole, thèmes proposés…). La période sanitaire complique là aussi les choses.

Le numéro d’urgence 0800 360 360 mis en place pendant le confinement est toujours actif !

Posters, BD, coloriages à imprimer et utiliser si nécessaire dans le GEM, sur « SantéBD.org »

Continuez à bien prendre soin de vous, de vos proches et de tous !

Le CNIGEM, l’entraide de l’entraide, décembre 2020.

22-12-2020 : Serrons-nous les coudes !
Et si ça avait été Prof, Simplet, Dormeur, Atchoum, Timide ou même Joyeux qui restent dehors ? C’est nous qui aurions été grincheux !!

Laisser un commentaire