18-05-2020 – Compte-rendu des réunions avec les gestionnaires de GEM du 4 mai 2020

Réunions CNIGEM gestionnaires 4 mai 14h et 15h30
Temps d’échanges.

Présentation :
Carmen, Œuvre Falret et Ceapsy, Dominique SMF et CNIGEM, (secrétaire de séance).

• Cathy Lebris, Côte d’Armor, résidence accueil, Ehpad, GEM. Beaucoup de télétravail pour joindre les adhérents, suivis par mail. Lien entre les adhérents, lien avec un autre GEM entre collègues pour savoir comment, pour le déconfinement, remettre en place, comment constituer des groupes, comment répondre aux demandes de chacun ? Prioriser certains ? Quelle responsabilité dans l’intégration des gestes barrières ? On n’a pas de date, on verra… Pas d’info de l’ARS au moment du confinement pas de lien pour le déconfinement avec l’ARS pour le GEM

• Françoise : SAPC ?, association d’adhérents, Françoise aide pour la gestion administrative, financière, RH. On a 2 GEM à Choisy et Vitry. 2 animatrices à Choisy (l’une a deux enfants, l’autre bientôt à la retraite, malade à 80%), sur Vitry c’est plus cocoon, animateur jeune sans enfant, sans maladie. Pas d’info de la préfecture ni de personne… beaucoup d’autogestion là où il y a des animatrices… On a des masques des lingettes, on a fait le grand ménage. On a des affiches avec les gestes, et vigilance à l’accueil pour limiter le nombre de personnes et le nombre d’heures.

• Nicole Espeillac, les Amis de l’Atelier dans les Yvelines (Rambouillet, Conflans et ..). Le GEM de C. a rédigé un protocole de remise en route avec les mesures barrière, contact avec les mairies. Se pose la question de l’entretien lavage séchage des masques, achat d’une machine à laver séchante à Rambouillet. Est-ce qu’on ouvre le 11 mai ou non ?
Démarrer par des activités extérieures, avec ou sans animateur… Les animateurs sont en télétravail, ateliers à distance (cuisine, écriture…) avec hangout ? (comme un zoom)… garder ce genre d’atelier à distance.
Question du repas…du café partagé… L’entrée des adhérents, comment gérer ? Température ? Certains prennent le RER et le bus…

• Béatrice, Itinéraire rencontre, Créteil Val de Marne : les deux salariés ont participé à la visio des animateurs… quand on a voulu mettre en place les mesures barrières, ça a été très difficile… La mairie va fournir des masques (5 par personne, on veut bien en acheter en attendant). L’hygiène corporelle, vestimentaire était déjà un pb avant… Les repas on n’en fera pas au GEM en ouvrant l’après-midi. On fera confiance aux adhérents pour la température… On a commencé à réparer un protocole sanitaire avec les salariés. Certaines familles n’enverront pas leur fils/fille au GEM.

• Aurélie asso regroupant les deux asso de GEM. L’allégement des sorties pour les psychiques, les forces de l’ordre n’étaient pas au courant ! les gestes barrière, c’est compliqué ! Les toilettes, le ménage c’est déjà compliqué. Il y a des bénévoles qui nous aident… les animateurs c’est un nouveau métier, on n’est pas habitué (une dame qui avale du Déstop !). Les adhérents attendent avec impatience… Est-ce qu’il faut désinfecter ? Avoir des lieux à l’extérieur ?

• Florian Dall’acqua : GEM de l’amitié à Mantes la jolie (Yvelines), on était dans des locaux de la mairie (avec ses horaires d’ouverture), on va avoir un appart dès le 11. On était en fréquentation restreinte. Le confinement se passe pas mal, ils s’accommodent avec les visio, les groupes sur les réseaux sociaux. C’est un GEM récent, l’asso date de la fin d’année dernière. Les membres du bureau sont tous en retrait actuellement, il y a d’autres adhérents qui ont pris leur rôle d’entraide. Le GEM est rattaché au pôle accompagnement du Val de …. Ce pôle nous a facilité les choses notamment pour le soutien de certains adhérents. Est-ce que des membres peuvent aller à la rencontre des autres ? Est-ce que les GEM ne vont pas devenir des EMS ?

• Verdier en Dordogne (Périgueux… ) chef de servie sur deux GEM TSA. Ils ne sont pas si perturbé que ça, le pb pour eux, c’et le déconfinement ! C’est anxiogène… On a fait un audit sur les GEM, comment ils voyaient ça… en se rapprochant des consignes sur les EMS pour rassurer…Reprendre doucement, pas forcément le 11.

Les adhérents qui ne peuvent pas supporter les masques ? Les visières.

• Aurélie : ce sont les adhérents qui font les courses, est-ce qu’il faut des produits de désinfection professionnels ? Quels prix ? Qui paye ? Les masques en tissu ou à usage unique ?

Nettoyer les locaux, les poignées de portes…
Parler avec les bureaux les CA… comme pour l’ouverture ou non d’un GEM et pas d’un autre (l’asso qui a 2 GEM) ? Prévoir le lavage/séchage des masques ?

Pb des transports dans la région parisienne.
Décaler les horaires par rapport aux pointes…

Comment obtenir des masques ?
Les visières ? On a eu gratuitement par une plateforme en IDF, on leur ait un don en échange. On peut en faire nous-mêmes… Ça peut être l’objet d’une activité…

Protocole de fonctionnement à partager…
Envoyer au CNIGEM…

Faire un travail spécifique auprès des animateurs… du suivi…
Les familles d’accueil…

Proposition de se faire parvenir par mail les idées, les questions qui restent ou viendront.

Réunion 15h30 :

Présentation :

• Régis Bogais asso Vivre coordinateur. IDF, gem de Paris, parrain de l’Eclaircie, le Tremplin à Bourg La Reine. Mise en place d’une plateforme tél avec conférences et ateliers par téléphone sur l’atelier artistique et chant. Il y a un journal d’appel, avec des situations signalées, on peut avoir recours à un psychiatre si besoin par Vivre. Beaucoup de gens partent en conjectures dans tous les sens. On a décidé de ne pas se presser, réunion de bureau par tel jeudi savoir qui peut venir, où on achète les masques, est-ce que les ARS les fournissent. Sortir dans les parcs, oui mais faut voir, les musées faut voir ! Les réactions sont posées …

• Michèle Lattu TC et Psy marraine ( !), GEM La Bohème itinérant. Chacun est en vélo ou en mob ou en voiture personnelle… déconfinement à partir du 25 mai. Pouvoir se parler, être ensemble, sous forme de RDV entre 4 et 6 personnes par heure (2 jours par ville, 3 petites villes. Les salles sont mises à disposition par ESAT, médiathèque ou salle municipale). Solitude accrue… L’établissement paye (avec les sous du GEM) les masques….

• Sarah : Hauts de Seine. Boulogne, Clichy et …). Groupe WhatsApp, zoom, Skype.. Charade hebdo, par une adhérente. Déconfinement dès le 11. Beaucoup adhérents ont hâte ! Petits groupes à l’extérieur pendant une heure, sur inscription. La mairie a fermé des salles, pas encore celle des GEM. Comment assurer les conditions de sécurité, permettre aux salariés d’intervenir dans les meilleures conditions, transports, toilettes…

• Rachelle Français Mutualité Française Bourguignonne (Dijon et alentours) Un GEM TC et un psy à Beaune et un à Montbard. Télétravail contact tel aves les adhérents par les animateurs. Réunion tel avec les salariés pour voir comment se positionnent les adhérents. Réouverture adapté. On a des locaux en location, sur rdv, on verra le nombre d’adhérents possible… L’ARS demande à ce que les GEM soit dotés de masques. On s’en procure avec les autres structures de la mutualité… les gestes barrière ? L’entretien des locaux ?

• Marie-Thérèse coprésidente du GEM psy de Vendée. Challans (20000 habitants). On a fermé dès le dimanche 15. On n’a pas eu de nouvelles de l’ARS depuis. Parrain ARIA 85. 2 salariés ont pris l’ordi chacune leur tour, moi j’avais le tel. Y a pas eu énormément d’appels. On a un CA prévu le 15 mai (8 personnes). La commune distribue des masques… On a un local pour 20/25, on ne peut pas en recevoir autant, faire un roulement mais c’est compliqué.
Les salariés sont en chômage partiel. Il faudra redonner l’argent au GEM ? On a un cabinet comptable, l’Adapei mais qui est sans doute débordé. Les adhérents viennent à pied. Pas de transports en commun.

• P. Dosdat, Espoir 57 (Moselle). Gestionnaire de 2 GEM à Metz (un Esat, une entreprise adaptée). On avait donné accès au psychiatre de l’Esat mais il n’a pas servi.
L’ARS a décidé de la fermeture le 18 mars, faut-il attendre un ordre de réouverture ? Les activités extérieures on ne sait pas si les parcs seront ouverts. Pour les masques, le nombre de personnes qui doit rentrer, faire un carnet de RDV.

• DL : Je soutiens l’idée que le GEM prépare ses modalités de déconfinement, et en avertit l’ARS. Il ne s’agit pas d’attendre l’ordre.
Dans l’ESAT, les travailleurs ont seulement la possibilité de dire « je ne viens pas ». Au Gem, les adhérents disent voilà comment on va faire… le libre arbitre n’est pas au même niveau !

Trouver une société qui fasse la désinfection. Faire des masques, des visières…

• Céline Colombel, asso LEA à Orléans, asso gestionnaire d’un GEM « Ché Tom ». On est hébergeur et gestionnaire. Pb maques, dans les transports. On ne rouvre pas en mai, on attend les beaux jours pour sorties extérieures, les cafés étant fermés pb des toilettes…
C’est moi, directrice du lieu d’écoute qui suis en relation avec les adhérents, groupes webcam. On a des petites pièces, comment gérer, la dotation des masques comment ? L’entretien des locaux ?

• François 7 GEM la Mayotte (région parisienne ?). La dimension sociale, difficultés psychiques et difficultés sociales (pb du repas par exemple) cumulées, on a vite utilisé l’extension des autorisations de sorties. Emission de radio Bruits de couloir.
Il travaille à la responsabilisation des GEM : les animateurs des GEM dépendent de la Mayotte, si le GEM n’est pas d’accord (par exemple pour le déconfinement) avec les animateurs ou l’inverse ???
On veut permettre au Gem d’avoir du matériel… A combien on peut se retrouver, quel fonctionnement ? Mais ça dépend des GEM, il y en a où l’on passe ? On ne peut pas faire un attroupement devant la porte…
F fait de la réassurance auprès des équipes…
Questions d’hygiène (logement social ou la rue).
Les animateurs ont réussi à maintenir le lien avec la totalité des adhérents des GEM…

• Carmen prévient que des adhérents sont devenu dépendants du coup de fil quotidien…reprendre une posture professionnelle…

• François : Même débat pour les personnes âgées précautions sanitaires et préoccupation de maintenir le lien avec les autres… sur l’après, quel est le libre arbitre de chacun des adhérents.
Il y a des règles qui s’appliquent et d’autres qui se discutent…

• Michèle Lattu : on a rédigé une charte du visiteur dans ce contexte… (Elle l’envoie)

Faire reconnaitre le GEM et l’animateur comme un élément important du registre du rétablissement… avoir de l’analyse de pratique, etc…
Un document de « Caritas » : recommandations pour personnes accompagnées au tel…(il envoie).

On n’a pas dans le budget du GEM, la possibilité de nettoyage, de ménage, de désinfection suffisant, il faut s’organiser…
L’entretien des masques lavage/séchage…
Les gens qui fument, qui boivent du café…

Créer une rubrique sur le site CNIGEM : « Les idées à voler » ?

On conclut en passant l’info sur la lettre CNIGEM
Les CREPSY ou CEAPSY

Notes DL

18-05-2020 – Compte-rendu des réunions avec les gestionnaires de GEM du 4 mai 2020

Laisser un commentaire