04-05-2020 : Les annonces officielles pour le déconfinement laissent une large part à L’engagement citoyen et à l’esprit d’adaptation et d’auto-responsabilisation des GEM !

1 – Appel aux maires : aux masques citoyens !

Dès à présent, nous préconisons que les GEM contactent le Maire de leur commune, le Maire adjoint en charge des affaires sociales, le CCAS, les services techniques de la ville, le CLSM… pour faire valoir les droits du GEM afin d’obtenir le matériel indispensable à la réouverture (masques, gel). Contactez-les par téléphone, mail ou courrier et demandez des réponses claires.

Afin de vous soutenir dans vos démarches, le CNIGEM demande à la DGCS d’envoyer un courrier à l’association des Maires de France.

2 – Les GEM : reconnaissance, priorités et besoins 

  • Reconnaissance de notre qualité d’associations exerçant, en cette période de crise intense une mission humanitaire et sociale de préservation de la santé mentale concernant des personnes en situation d’handicap psychique, de traumatismes crâniens et de trouble du spectre autistique.
  • Reconnaissance des actions innovantes, basées sur l’entraide, pour maintenir et renforcer le LIEN entre des citoyens fragilisés par la vie.
  • Reconnaissance de la priorité sociale et citoyenne pour une réouverture progressive.
  • Reconnaissance de la priorité des besoins en matériel pour sécuriser les missions et les personnes.
  • Reconnaissance du travail des animateurs de GEM (c’est un travail spécifique !).

3 – Des salariés en première ligne…

3 dates, 7 visio-conférences, 80 salariés, 13 régions plus Guadeloupe, Martinique et Réunion, pour une vision globale de la situation que vivent les GEM en ce moment. Des différences notables et un constat commun. Une fracture numérique flagrante. Un chiffre proche de 25% seulement des d’adhérents sont équipés en matériel informatique et ont accès à internet ! Nombreux retours d’épuisement inquiétant des salariés. Prochainement, vous trouverez un compte-rendu sur le site du CNIGEM.

4 – GEM et distanciation sociale : l’injonction paradoxale…

La distanciation sociale ne fait partie du projet des GEM. Elle même plutôt paradoxal avec la philosophie et l’esprit de ces lieux de vie. Pourtant, nous allons devoir apprendre à nous protéger mutuellement !!! c’est la raison pour laquelle, la période entre le 11 mai et l’ouverture effective du GEM est cruciale.

5 – Réouverture des GEM : gouverner, c’est prévoir !

Il nous semble important de rappeler qu’il ne faudra pas céder à la précipitation. Le virus est toujours là et il va nous falloir apprendre à vivre avec. Donc, avant de retourner dans nos GEM, nous devrons penser à tout et retravailler chaque espace afin de sécuriser au maximum les interactions entre nous tous.
Pour ce faire, à partir du 11 mai, les instances de la gouvernance (membres élus et intéressés…) devront donc se réunir pour tout prévoir et organiser, afin de mettre en place les conditions de sécurité maximales nécessaires à cette réouverture (désinfection des locaux, circulation dans le GEM, moyens de transport…). Et comme toujours, chaque GEM le fera à son propre rythme !

Autres informations :

  • La semaine prochaine, des nouvelles de la visio-conférence des gestionnaires proposée par la référente des organismes gestionnaires au CA du CNIGEM, Carmen Delavaloire avec Dominique Launat référent Santé Mentale France.
  • Prochainement, les parrains se retrouveront également.
  • Bien évidemment, viendra le temps de réunir les adhérents en poste dans la gouvernance de leur GEM. Cela se fera dès que les conditions sanitaires et techniques seront plus favorables. Et que le plus grand nombre de personnes puisse y assister.
  • Enquête IRDES : L’Irdes réalise actuellement une étude visant à évaluer l’impact du confinement dans un contexte épidémique sur la santé mentale des individus mais aussi leur vie quotidienne et leur accès aux soins. Un volet vise aussi à documenter plus particulièrement les problématiques auxquelles font face les personnes vivant avec une maladie chronique ou un handicap. Le questionnaire est accessible ici. Ce questionnaire sera diffusé à travers des réseaux sociaux de personnes concernées et des associations de patients ou leurs proches. Il nous paraît important que la population vivant avec des troubles psychiques soit correctement représentée dans cette étude afin que l’on puisse mieux connaître leur situation, difficultés et les faire remonter.
  • L’enquête du CNIGEM, spécifique aux effets de cette crise Covid-19 se fera avec vous, au courant du deuxième semestre.

Restez chez vous et continuez à bien prendre soin de vous, de vos proches et de tous !

Le CNIGEM, l’entraide de l’entraide, le 4 mai 2020.

04-05-2020 : Les annonces officielles pour le déconfinement laissent une large part à L’engagement citoyen et à l’esprit d’adaptation et d’auto-responsabilisation des GEM !

Laisser un commentaire